À la Galerie12 au Centre Aberdeen de Moncton, NB (du 16 Oct au 15 Nov 2015)

Série de compositions mixtes alliant des films et sacs plastiques semi-transparents et des photographies de paysages acadiens de grands et petits formats, « Charmes des Haut-Plateaux » a été créée en avril 2013.

Elle s’inscrit dans la continuité du travail amorcé dans la série de dessins « Enveloppé d’une fragilité humaine » où, sentant à quel point je m’étais mis à nu dans mes dessins, j’avais ressenti le besoin de couvrir mes œuvres graphiques d’un voile semi-transparent. Mais ce que j’avais identifié au départ comme un geste de pudeur cachait en réalité mon désir de questionner le dialogue que j’établis avec mes œuvres et celui que le public entretient avec elles.

Charmes des Hauts-Plateaux (envelopes)* Description: Photographie, bois, herbes et plastic. Petit format; 11″ x 14″ (28cm x 38cm) $225.00 *Cliquez pour ouvrir cette album. Click to open album.

Et j’en ai été tout à fait convaincu quand j’ai ressenti l’irrépressible envie d’enrober de plastique les magnifiques photos des Hauts-Plateaux que j’avais faites, privant ainsi le public de ces charmes que j’avais pourtant tellement hâte de partager avec lui.
Ces voiles limitent l’accès à mes photos, mais ils leur donnent aussi une tout autre résonnance en les transformant en sculptures. Ils invitent celui ou celle qui regarde à plusieurs types de questionnements sur son rapport à l’œuvre d’art et à ce qu’elle représente.

IMG_3676 - Version 2
IMG_3673
IMG_3677 - Version 2
IMG_3678 - Version 2

Photographie, vers et plastic. Grand format; 20″ x 24″ (51cm x 61cm) $550.00 *Cliquez pour ouvrir cette album. Click to open album.

Ces voiles parlent aussi de mon amour pour la nature et font écho à la politique de l’autruche que l’on adopte trop souvent quand il est question de protection de l’environnement. Nature cachée porteuse de mystères à percer. Nature emballée à protéger. Nature empaquetée à emporter, comme ces hectares de forêts coupées à blanc que j’avais pris un jour, vus depuis Google Earth, pour de grands champs de blé. Cruelle déception!

L’encadrement qui complète mes sculptures n’accuse pas. Il est une invitation au dialogue avec l’œuvre mais aussi avec soi pour mieux identifier les filtres qui brouillent notre regard sur le monde et sur nous-mêmes.

Share This